Difference entre le Low-Code et le No-Code

Low code Vs No code
août 17, 2022
Les développeurs dans leur processus de simplifier le développement d’application, ont fournis des outils visuels où il fallait juste personnaliser quelques parties et y mettre juste quelques ligne de codes derrière pour rapidement avoir une application fonctionnelle et utilisable. Comme de plus en plus de plateformes de développement utilisaient cette approche, l’analyste industriel Forrester Research a inventé l’expression “low-code” pour les décrire. Malgré cet avancé, même la petite quantité d’écriture de commandes texte ralentissait le processus de création et tenait les non-développeurs à l’écart du processus. Car les statistiques montrent que juste 0,3% de la population mondiale savent coder. L’étape suivante consistait à supprimer la nécessité de coder, et la catégorie des no-code était née. Beaucoup pensent aussi que les plateformes no-code sont axées sur les non-développeurs comme utilisateurs. En fait, les mouvements no-code et low-code ont développé l’expression Citizen Developer pour décrire ces utilisateurs.

Lorsqu’on parle de Low-Code et No Code, le lien commun, c’est l’augmentation de la productivité et l’autonomisation. Chacune d’elles réduisent considérablement le temps et le nombre de personnes nécessaires pour créer et maintenir une application, et réduisent les compétences et la formation requises pour créer un produit numérique. D’où la popularité des 2 approches.

Gartner prévisionne que d’ici 2025, 70% des nouvelles applications développées par les entreprises utiliseront des technologies low-code ou no-code. Et qu’avec cette croissance rapide et la pénurie des talents informatique, le low-code et no-code deviendront la nouvelle norme au sein de l’innovation des entreprises et que les Citizen Developers seront très demandés.

Le Low-Code et exemple

Le low-code est un mélange de construction et d’achat, de représentation graphique de la logique et de la possibilité d’injecter du code traditionnel. Les plateformes accélèrent le développement en fournissant des composants préconstruits, une infrastructure et des bonnes pratiques, mais offrent toujours la flexibilité nécessaire pour mettre en œuvre les processus tels qu’ils sont.

Les plateformes low-code accélèrent ton délai de mise sur le marché et le combinent avec un haut degré de personnalisation. Elles te permettent de créer des logiciels prêts pour la production et d’éviter de reconstruire les fonctionnalités sur une nouvelle plateforme pendant que tu avances dans ton processus d’innovation.

Zühlke, Mendix

Le No Code et exemple

Avec à sa facilité d’utilisation, no-code est idéal pour tester de nouvelles idées. Il offre la rapidité nécessaire pour s’adapter en permanence aux commentaires des clients et continuer à itérer jusqu’à ce que tu atteignes l’adéquation produit-marché. En général, no-code est le moyen le plus rapide de passer d’une idée à un produit fonctionnel. Moins de temps nécessaire signifie aussi moins de budget. Outre la rapidité et les coûts, no-code est aussi la compétence la plus facile à internaliser.

Principaux points à retenir : Low-Code vs. No-code

  • Low-code et no-code accélèrent tous deux le processus de développement par rapport au développement traditionnel.
  • Le No Code est suffisamment puissant pour construire des produits beaux et très fonctionnels malgré qu’il n’offre pas autant de personnalisation que le low-code ou le code.
  • No-code est idéal pour tester rapidement de nouvelles idées commerciales avec un produit fonctionnel juste après la phase de prototypage.
  • Comme no-code est accessible aux personnes non techniques, il est plus facile d’internaliser ces connaissances en formant les employés.
  • Le low-code est capable de construire des solutions complètes et prêtes à la production pour de nombreux problèmes commerciaux.
  • Le low-code simplifie le développement et permet de se concentrer sur la résolution du cas d’entreprise réel tout en conservant plus de flexibilité que no-code.
  • Le développement citoyen est un concept important dans les deux cas – low-code et no-code – et permet aux experts du domaine de prendre en charge des tâches. La différence importante, est que le développement Low-code nécessite toujours des développeurs de logiciels pour les tâches complexes par rapport au no-code.

Prêt pour commencer un projet?

Vous souhaitez lancer un projet en utilisant les outils No Code et vous avez besoin d’assistance ou d’accompagnement ? Prenez un rendez-vous maintenant pour en parler.

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Share This